De l’annonce aux enfants au départ, la préparation de notre expatriation nous a pris presque 2 ans. Notre objectif était d’y être pour la rentrée scolaire de septembre 2019.


Inscrire les enfants au lycée français

Nous avons décidé d’inscrire les enfants dans un lycée français pour ne pas trop les “dépayser” mais surtout pour ne pas les perturber leur scolarité.
A Rome, il y a deux établissements: l’Institut International Saint-Dominique et le Lycée Chateaubriand. Chateaubriand étant le mieux placé car plus centralisé et qui se rapprochait plus de notre mode éducatif nous correspondait mieux. Le seul hic est que le lycée se trouve sur 3 sites différents:
de la maternelle à la 4ème sur le site de Strohl Fern (à 15 min en bus des autres sites)
de la 3ème à la 2nde à Malpighi
et sur la rue d’en face, le site de la 1ère è la Tle à Patrizi.
Les pré-inscriptions se font d’abord en ligne via le site internet de l’établissement à partir de février.
Après email de confirmation nous recevons un numéro de dossier en attendant le validation de notre demande pour avril-mai.
Une fois les inscriptions validées, nous devons compléter les dossiers que nous récupérons par le biais de Dropbox et nous les envoyons par mail.
Bien sûr tout cela a un prix, surtout multiplié par 3, que l’on avait inclus dans notre budget.


Le repérage

Après avoir fait tant de recherches virtuelles sur la ville de Rome, nous y sommes allés cette fois non pas en tant que touristes mais en tant que futurs habitants. Une immersion de quelques jours en octobre 2018, afin de visiter l’école et de rencontrer des locaux français.
Ce voyage nous a aussi permis de repérer des quartiers pour notre future location et de tester les transports en commun.
En écrivant ces lignes, je me rends compte que nous nous sommes installés à Rome seulement à notre 3ème visite. Totalement fou, mais nous étions sûrs de nous!


Trouver un logement

Comme en France, il existe de nombreux site de location et les principaux en Italie sont idealista.it , casa.it et immobiliare.it .
Chaque annonce était décortiquée car chaque appartement devait être analysé complètement, de la proximité des écoles, des transports, du budget etc…
Etant une famille sans contrat de travail, notre seule option était de louer en contrat transitoire de 12 mois. En effet, la seule exigence est de prouver que l’on a les ressources nécessaires.
Puis tout s’est enchainé rapidement et début juillet, l’appartement était loué. La visite s’est faite par visio au téléphone, grâce à notre ami qui habite sur place, merci la technologie!


L’ administratif

Grâce au site internet de l’ambassade de France en Italie, nous avons trouvé toutes les informations nécessaires pour une expatriation en Italie.
Avant toute chose et ce pour toute personne, adultes comme enfants résidents dans le pays, est d’obtenir un Code fiscale ou Codice Fiscale. Pour cela, nous avons eu de simples échanges de mail avec le consulat italien à Marseille et en une semaine c’était fait.
Une fois installés, concernant la France, on a fait les déclarations et radiations nécessaires auprès des organismes MSA, CAF, Pôle Emploi, Impôts etc…puis on s’est inscrit auprès du consulat français au registre des français établis hors de France.


Le départ

Après 2 ans de préparation à cette expatriation tant attendue, nous voilà déjà à l’heure du départ.
Nos sentiments étaient partagés entre l’excitation de cette nouvelle vie et la tristesse de quitter nos proches et notre maison. Il y avait aussi l’appréhension et la peur de ce qui pourrait nous arriver. Malgré cela, le fait d’être tous les cinq dans cette superbe aventure apaisait toutes nos craintes.